Pourquoi le SFAPEC ?

Provoquer les rencontres, rencontrer les idées

Grâce au Syndicat Français des Acteurs Professionnels du coaching, nous souhaitons faire mieux connaître le métier du coaching auprès des divers métiers des Ressources Humaines et de l’accompagnement. C’est aussi une volonté d’échanger avec les professionnels de l’accompagnement, sans à priori afin de nous enrichir mutuellement de nos savoir-faire.

En tant que coachs certifiés, notre but est de révéler les potentiels et accompagner la réussite de tous nos clients.
C’est également travailler avec une déontologie qui nous amène à créer le lien indispensable avec les personnes accompagnées, avec bienveillance, sans jugement de valeur et en gardant la distance nécessaire à l’efficacité de notre intervention.

Enfin, adhérer au SFAPEC c’est avoir l’opportunité de faire appel à la supervision et d’éviter tout transfert de notre part ou toute influence..

Le SFAPEC permet aux écoles adhérentes de travailler ensemble sur l’évolution de la demande des clients en échangeant sur leurs besoins.

En tant que syndicat représentatif des écoles de coaching, le SFAPEC est le représentant privilégié des autorités nationales dans le cadre de l’évolution normative et réglementaire du métier de coach.
La diversité des courants représentés au sein du syndicat offre une ouverture plus large sur l’ensemble de nos pratiques professionnelles, permettant un véritable enrichissement mutuel.

Un but commun pour les adhérents : professionnaliser la formation au coaching et contribuer ainsi à faire du métier de coach un métier reconnu.

Le SFAPEC est un syndicat créé par des écoles de coaching pour des écoles de coaching. C’est la garantie d’une communication facilitée entre vous et nous.

Qu’avons-nous déjà réalisé ?

Notre responsabilité en tant que SFAPEC et plus particulièrement en tant que responsables d’organismes de formation au métier du coach, nous a conduit à poser d’ores et déjà des actions concrètes en apportant des réponses à ces questions :

  • Quel est le  socle de compétences à avoir à l’issue de la formation ?
  • Quelles sont les modalités de transmission de ces compétences et quel processus de certification est mis en œuvre ?

Former certes mais pour développer quelles compétences ?

Cette première question nous a permis de définir ensemble le socle de compétences pour être un coach professionnel. Le coach professionnel doit être capable de comprendre l’environnement et l’état présent de son client, de déterminer un objectif avec une méthode de validation de celui-ci, de lever les points de blocage, de renforcer les ressources en liaison avec l’objectif et de favoriser la mise en action concrète.

A quoi reconnaître le sérieux d’un organisme de formation au métier de coach ?

Cette deuxième question nous a permis de préciser les éléments clés d’une démarche pédagogique efficiente.
Cette démarche s’appuie pour le SFAPEC sur la capacité de l’organisme à faire référence à plusieurs cadres théoriques comme la PNL, l’AT, la systémique, etc., ainsi qu’à la mise en œuvre d’un processus de certification incluant différents stades d’évaluation. A cela s’ajoute la nécessaire prise en compte des évaluations du métier pour ajuster en permanence les contenus pédagogiques.

En terme de résultats

La mise en commun des expériences des membres du SFAPEC  permet d’avoir un recul de plus de 10 années. Les résultats portent sur l’étude des parcours de plus de 2 500 coachs professionnels formés et sur un travail en lien avec les pouvoirs publics au travers des démarches de certification au RNCP.